Archive pour la Catégorie 'Informations'

Conseil Municipal N3

Lundi prochain aura lieu le prochain conseil municipal qui se déroulera une nouvelle fois à huis clos
Il portera notamment sur le vote du budget…
#Lezoux #LezouxTerreDavenir #ConseilMunicipal
1E8C0DA5-4ABB-42BA-9FDB-804F427550B7B1E4D3E7-29C0-4556-9DC0-C640947B19AC3D909830-B15C-4F3F-8D21-2AE239C44E0A

Retour à l’école

31B48A1C-3E2D-42BA-8ED8-F382B29B93ED

***22 juin : Tous a l’école !***

Nous vous demandons de bien vouloir prévenir les enseignants du retour de vos enfants à l’école lundi . Cela aidera à l’organisation de l’école…

Concernant les services de cantine et de garderie merci de bien vouloir prévenir les services périscolaires au 04.73.68.27.21 ou par mail à l’adresse: facturationperiscolairecantine@lezoux.fr avant vendredi 14h afin que les commandes liées aux repas soient le plus précises possible….

Bonne rentrée à tous !

Commémoration

CDAE8A2D-2E02-4FB0-88D0-7424FF6E5462 CA3302EA-1863-4CAF-9465-6E0EF0EEBA22

Lezoux s’associe à la commémoration des 80 ans de l’appel du 18 juin et Alain Cosson vous transmet le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées.
« Je m’apparaissais à moi-même, seul et démuni de tout, comme un homme au bord d’un océan qu’il prétendait franchir à la nage. »
Le 17 juin 1940, dans les airs, entre Bordeaux et Londres, Charles de Gaulle mesure l’ampleur de la tâche qui est devant lui alors que la défaite de la France est consommée, que l’armistice est demandé et que l’esprit d’abandon a triomphé.
En quittant le sol national, il choisit l’exception, il refuse l’abaissement.
Sur les rives de la Tamise, rien ne l’attend, ni troupe ni arme, ni navire ni avion. En France aucune organisation ne s’apprête à soutenir son action. Tout est à bâtir.
Le Royaume-Uni offre à ce « naufragé de la désolation », la première de ses armes : les ondes de la BBC. Dans la matinée du 18 juin 1940, le général de Gaulle rédige des mots qui font corps avec notre histoire. Il est 18 heures lorsqu’il les prononce. Dans la soirée, ces paroles irrévocables franchissent la Manche et sèment les graines de l’espérance.
C’était l’Appel du 18 juin, c’était il y a 80 ans, jour pour jour.
Le général de Gaulle est la première voix à s’opposer publiquement à l’armistice et à expliquer pourquoi le combat doit se poursuivre. Il proclame que la défaite de la France n’est pas définitive car cette guerre est une guerre mondiale. Il lance un cri de ralliement à destination des militaires, des spécialistes, des ingénieurs… Enfin, il conclut par un message d’espoir. Il allume ce flambeau de la résistance dont la flamme allait grandir sans jamais s’éteindre.
L’Appel du 18 juin n’est pas le texte d’un soir, il est le début d’une épopée : celle de la France libre puis de la France combattante.
Peu l’ont entendu, seuls quelques groupes déterminés et quelques vaillants solitaires rejoignent Londres. Ils sont l’avant-garde de ceux qui refusèrent l’asservissement. La France libre n’allait pas cesser de croître. Les Français combattants se sont distingués et ont, partout, porté les armes de la France. Leurs succès et leurs sacrifices se joignaient à ceux de la Résistance intérieure, à ceux de « l’armée des ombres ». Tant de destins communs pour un même combat : le refus de la collaboration et la libération de la patrie. Tant de femmes et d’hommes qui, aux heures les plus sombres, ont choisi de ne jamais renoncer.
De Gaulle n’entendait pas seulement remettre des Français dans la guerre mais bien y maintenir la France. En construisant une armée française, en organisant un Gouvernement, il préparait, au jour de la Victoire, la place de notre pays à la table des Vainqueurs et le retour de la République.
En cette année dédiée au général de Gaulle, nous nous souvenons de la force de son message.
Cet héritage demeure et, plus que jamais, « l’homme du 18 juin » constitue un élément de notre consensus national et une part de notre identité collective.

A7690FCB-2BE3-4166-93F4-39A61F5176AC

Projet de modification de PLU

F2138F74-A70B-4F35-A3C8-C4381987D1A9

Suite à un projet de modification du PLU, le dossier sera consultable mairie du jeudi 25 juin au samedi 25 juillet 2020.
Vous pourrez faire parvenir vos observations écrites par courrier en mairie ou par mail : urbanisme@Lezoux.fr
#Lezoux #PLU #Urbanisme

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

00AFEEF4-CF99-42CA-992C-F79C05C6B72C

***RECONNAISSANCE DE L’ÉTAT DE CATASTROPHE NATURELLE***

Au cours de l’été 2019, beaucoup d’administrés de la commune ont signalé des problèmes (fissures) constatés sur leur habitation découlant des périodes de forte sécheresse.

Début novembre, la commune a déposé un dossier de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès des services de l’Etat.

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu par arrêté ministériel, paru au Journal Officiel du 12 juin dernier.

Les personnes ayant subi des dommages disposent, en application de la réglementation, d’un délai de 10 jours au maximum après la publication de l’arrêté pour faire parvenir à leur compagnie d’assurance un état estimatif des dégâts ou de leurs pertes, soit jusqu’au 22 juin prochain.

Elles sont invitées sans tarder à se rapprocher de leur assureur.

Conseil Municipal

499D34DD-A7D2-4597-8E41-2E53484DFEA3

Bonjour à tous,
Ce soir aura lieu le 2e conseil municipal qui, malheureusement, se déroulera encore à huis clos.
Nous espérons pouvoir nous réunir en public prochainement…

CCAS : Centre communal d’action sociale

Capture

CCAS : Centre communal d’action sociale

AVIS D’APPEL A CANDIDATURE AUX ASSOCIATIONS PARTICIPANT A DES ACTIONS D’ANIMATION, DE PREVENTION ET DE DEVELOPPEMENT SOCIAL DANS LA COMMUNE

Suite aux élections municipales du 15 mars 2020, il est procédé au renouvellement du conseil d’administration du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Lezoux, lequel anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées.

Administré par un conseil d’administration, le CCAS est un établissement public administratif doté d’une personnalité juridique de droit public et ainsi d’un budget propre.

En application des articles L.123-6, R123-11 et R.123-12 du code de l’action sociale et des familles :

Ce Conseil d’Administration, présidé par le Maire, est composé à parité d’élus municipaux et de personnes nommées par le Maire parmi les personnes « participant à des actions d’animation, de prévention et de développement social dans la commune ».

Parmi ces personnes, doivent figurer obligatoirement et au minimum :

  • Un représentant des associations qui œuvrent dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions ;
  • Un représentant des associations familiales désigné sur proposition de l’union départementale des associations familiales ;
  • Un représentant des associations de retraités et de personnes âgées du département ;
  • Un représentant des associations de personnes handicapées du département.

Lesdites associations sont les bienvenues pour candidater et proposer les personnes susceptibles de les représenter au sein du conseil d’administration du CCAS.

Elles sont invitées à adresser à Monsieur le Maire une liste comportant au moins trois personnes (sauf impossibilité dûment justifiée). Les associations ayant le même objet peuvent proposer une liste commune.

Pour être recevables, les candidatures devront concerner des personnes :

  • Dûment mandatées par l’association pour la représenter, étant établi que l’association doit avoir son siège dans le département ;
  • Menant des actions de prévention, d’animation ou de développement social dans la commune ;
  • Qui ne sont pas fournisseurs de biens ou de services au CCAS, n’entretiennent aucune relation de prestation à l’égard du CCAS ;
  • Qui ne sont pas membre du conseil municipal.

Les mandats des administrateurs élus et nommés du conseil d’administration courront jusqu’aux prochaines élections municipales.

Délai impératif : Les listes des personnes présentées par les associations concernées devront parvenir à Monsieur le Maire au plus tard le vendredi 19 juin 2020, sous pli recommandé avec accusé de réception ou être remise au secrétariat de la Mairie contre accusé de réception.

Com’com

D91D05D7-AB68-4CDD-A84F-E6E58B0F614C

A l’occasion du Conseil communautaire, Elisabeth Brussat, maire d’Orléat, a été élue présidente de la Communauté de communes Entre Dore et Allier.

6 Vices présidents et 1 conseiller délégué ont également été élus :

1er VP : Florent Moneyron (Peschadoires) économie – services aux entreprises et commerces

2ème VP : Marie-France Marmy (Lezoux) culture – médiathèque – communication

3ème VP : Daniel Peynon (Joze) finances – pacte financier- tourisme

4ème VP : Josiane Huguet (Bort l’Etang) jeunesse enfance – RH

5ème VP : Thierry Tisserand (Moissat) spanc-politique de l’eau – environnement – pcaet (plan climat)

6ème VP : Guillaume Fricker (Lezoux) mutualisation – msap (services aux usagers)

Conseiller Délégué : Jean-Baptiste Girard (Bulhon) bâtiments et voiries communautaires

Souhaitons leur un beau mandat !

Installation du conseil municipal

*** Installation du Conseil Municipal ***

Ce soir, à 19h30, se déroulait le 1er conseil municipal de la nouvelle mandature.
Cette réunion plénière a eu lieu à huis clos à la demande du gouvernement au vu de l’état d’urgence sanitaire toujours en vigueur dans notre pays.
Etaient présents les conseillers municipaux élus le 15 mars dernier et de 2 agents de l’administration communale.
En préambule, les élus de l’opposition ont lu un courrier envoyé au Ministre des collectivités territoriales, aux 3 sénateurs locaux ainsi qu’à notre député, dans lequel ils contestent la tenue des dernières élections municipales. C’est pour cette raison qu’ils ont indiqué ne pas vouloir prendre
part à l’élection du maire et des adjoints.
L’installation du conseil municipal s’est donc déroulée au Lido et a vu l’élection de Monsieur Alain COSSON, maire, pour une 2e mandature.
9ADF8E14-F530-4D40-85A5-F4A0565042E1

Les 6 adjoints ont également été élus :
• 1er adjointe : Marie France MARMY

• 2e Adjoint : Christian BOURNAT
• 3e Adjointe : Catherine MORAND
• 4e Adjoint : Bernard BORY
• 5 Adjointe : Anne ROZIERE
• 6e Adjoint : Marcel DOMINGO
Le maire a rappelé qu’il s’engageait à être le Maire de tous les Lezoviens car il est : « Ni de droite, ni de gauche mais de LEZOUX ».
Il a remercié ses colistiers qui quittaient le groupe pour l’aide apportée au cours de ces dernières années. Il a également salué l’opposition pour la tenue de la campagne électorale qui s’est déroulée dans le calme et avec une certaine courtoisie.
Enfin, Alain Cosson, a remercié les Lezoviens qui, pour la 2e fois lui accordent leur confiance et l’amplifient en accordant à « Lezoux terre d’Avenir » un siège supplémentaire au conseil.
L’ordre su jour comprenait également les délégations du Conseil Municipal au Maire (Art L.2122-22 du Code des Collectivités Territoriales) : les élus d’opposition ont voté contre ces délégations.
Pour finir, le maire a proposé une composition pour le CCAS regroupant 5 élus municipaux et 5 personnes de la société civile : cette dernière délibération a fait l’unanimité.

Le conseil s’est clos vers 20h30.

12DA2631-99F6-44A6-8B4D-B247414051B2 25BA8766-1B8F-4FF7-9754-1AB01E70BF55

Installation du Conseil Municipal

En application de l’ordonnance  n°2020-562 du 13 mai 2020, l’installation du Conseil Municipal aura lieu à huit clos (séance non publique), le mercredi 27 mai 2020 à 19h30 au Lido.
F3E7DD40-F3A0-4113-9414-C927B6C0D57E

12345



Ensemble pour agir autrement |
Geraudkleiber |
Meudon de l'air! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOISSON LUC MUNICIPALES LAI...
| Politiquement incorect
| Améliorer encore la vie des...